Surya Namaskar, la Salutation au Soleil

La célébrissime Salutation au Soleil se dit Suryanamaskar en Sanskrit !

Surya = Le soleil ………… Namaskar = Salutation

Qui n’a pas entendu parler de la Salutation au Soleil ?

Sans être une technique majeure, cet enchaînement de postures est une pratique sympathique et intéressante à faire en début de journée pour réveiller le corps et l’énergie !

C’est vraiment une pratique de santé, qui renouvelle notre réserve d’énergie et nous donne donc plus de liberté.

La voici en vidéo :

Surya Namaskar

N’hésitez pas à vous abonner à ma (toute nouvelle) chaîne de Yoga sur YouTube !

Déroulement

La gestuelle de cette pratique dans le Natha Yoga comporte quelques différences par rapport à la version la plus connue. Ces différences se situent toutes au niveau de la position de la tête.

Petit truc mnémotechnique

Une séquence constitue un enchaînement, dans lequel on part et on revient dans la même posture. Un cycle est la même séquence trois fois : une fois à gauche, une fois à droite, une fois avec les deux jambes.

Dans une même séquence, on va à moment donné soit envoyer une jambe derrière, soit ramener une jambe pour la joindre à l’autre (positions 4 et 8, voir ci-dessous).

Que ce soit la même jambe ! Ainsi, vous ferez une séquence en pensant « gauche »,  la suivante en pensant « droite », puis une avec les deux jambes. Vous risquez moins de vous emmêler les pinceaux !

Notez que non seulement cette façon de faire est bien plus claire pour l’esprit, surtout lorsqu’on enchaine plusieurs séquences, mais qu’elle permet, en outre, de se retrouver dans la posture du singe tantôt avec la jambe droite devant, tantôt avec la gauche dans la même séquence.

Pour commencer : Avec inspirations et expirations

Jambe gauche

  1. EXP : Joindre les mains et les pieds, se concentrer et fixer un point en face en imaginant que c’est le soleil. Descendre un peu le tronc, avec le dos bien droit. Le menton touche ainsi le sternum et on commence à agir sur le vayu Uddhana, dont le rôle est de faire monter l’énergie.
  2. INSP : Porter les bras parallèles en l’air et cambrer un peu. Bien continuer à fixer le point en face, ce qui oblige le menton à se baisser. On continue donc à stimuler l’énergie.
  3. EXP : Passer dans Padhastasana :  porter les mains au sol, jambes tendues, et le menton au sternum, en Jalandhara.
  4. INSP : Envoyer la jambe gauche en arrière. Le genou droit est au sol. On est dans la première position du singe. On remonte le menton et on fixe le point en face.
  5. EXP : Porter l’autre jambe en arrière aussi. On est dans la planche.
  6. INSP : Descendre au plus près du sol et, seulement en appui sur les orteils et les mains, prendre la position du chien tête en haut. Il faut ici renverser la tête et fixer un point là-haut.
  7. EXP : Pousser pour se retrouver en chien tête en bas (le corps prend la forme d’un accent circonflexe.
  8. INSP : Envoyer la jambe gauche en avant. On se retrouve dans le Singe, comme en 4, mais avec l’autre jambe devant.
  9. EXP : Passer dans Padhastasana, comme en 3.
  10.  INSP : Remonter avec les bras, le regard toujours devant soi, bras en l’air et parallèles, corps cambré, comme en 2.
  11. EXP : Ramener les deux bras devant la poitrine, mains jointes en Anjali Mudra, comme dans 1
  12. INSP avant de recommencer la même séquence, mais avec la jambe droite.

Jambe droite

Exactement la même chose, mais avec la jambe droite qui bouge en 4 et 8.

Les deux jambes

Points 1, 2, 3 similaires à la version avec une jambe.

4. EXP : Envoyer les deux jambes en arrière. Attention : on fixe le point en même temps.

5, 6, 7 sont similaires à la version avec une jambe.

8. INSP : D’un petit bond, ramener les deux jambes.

9 et 10 similaires à la version avec une jambe.

Cette version avec les inspirations et expirations, bien que tout à fait efficace, est bien adaptée aux débutants. Ensuite, on fait cette salutation entièrement avec des rétentions : à poumons pleins, et lorsqu’on y arrive bien, avec les poumons vides.

Un cran au dessus : avec des rétentions de souffle

Bhastrika pour réguler le souffle dans ces versions en rétention

Ces deux façons de faire sont beaucoup plus puissantes énergétiquement parlant, que la version avec les inspirations et expirations. Mais elles sont plus exigeantes au niveau du souffle. Aussi, pour éviter d’être essoufflé, ce qui annulerait les effets de la technique, vous ferez un Bhastrika entre chaque jambe (environ 10 souffles seuls)

Entièrement à poumons pleins

Faire une salutation avec les poumons pleins ! Commencer la rétention à la phase 2.

Entièrement à poumons vides

Faire une salutation avec les poumons vides ! Commencer la rétention dès la phase 1.

Quand pratiquer la Salutation au Soleil ?

Il est recommandé de la faire chaque matin à jeun, si possible après avoir pratiqué Uddiyana Bandha ! Traditionnellement, on se tourne vers le soleil, puisqu’on est censé le saluer. Mais comme il est indiqué plus haut, on peut simplement l’imaginer dans le point que l’on fixe.

Selon le temps dont on dispose, on peut faire 3, 5, 7, 9 cycles, voire plus… Comme toujours, il convient d’y aller progressivement.

Elle sera efficace dans tous les cas et vous commencerez la journée d’un bon pied !

Ci-dessous un aide-mémoire pour l’enchaînement. Mais attention ! La position de la tête n’est pas celle que nous avons adoptée !

Laissez votre message