• spicynote.france@gmail.com

Sylvie Clément

Sylvie Clément

Fondatrice de La Note Épicée

et de l’association Spicy Note

Professeur de Yoga

Chanteuse

Initiatrice de chant spontané

 

sylvie-clement

 

Le vœu

C’est pendant mes études d’anglais qu’à l’occasion d’un séjour en Angleterre, j’ai découvert le Yoga. J’avais alors 19 ans. Immédiatement séduite par cette discipline, j’émis le vœu secret qu’un jour, le Yoga ferait partie intégrante de ma vie, une vie articulée autour d’une pratique quotidienne intense. J’ignorais alors que je l’enseignerais moi-même, cette éventualité ne m’effleurant même pas, tant mon admiration pour cet enseignement était grande.

La gestation

Le projet d’une vie de yogini, bien vivace dans mon cœur, n’a cependant pas vu le jour tout de suite : l’agrégation d’anglais, puis l’enseignement et l’exil corolaire au statut, avec les ajustements que cela implique, enfin l’éducation de mes deux enfants… Tout cela m’a aussi nourrie et a occupé prioritairement ma vie pendant plusieurs années. La pratique était intermittente, mais le yoga ne me quittait jamais très longtemps. Je pratiquais souvent en solitaire, m’appuyant sur des lectures et sur les cours que j’ai fréquentés dans diverses villes.

Parallèlement, je développais mon autre passion : la musique. Mélomane depuis mon plus jeune âge, lorsque mes enfants ont un peu grandi, je me suis jetée avec un enthousiasme débordant dans l’étude de la musique et j’ai pu m’adonner à ma passion pour le chant. (Il me restait un goût d’incomplétude depuis que je ne touchais plus la guitare qui m’accompagnait adolescente, et plus tard aussi avec le père de mes enfants, qui m’y avait initiée…)

Ainsi, j’ai pu fréquenter l’atelier jazz du conservatoire de Montluçon, suivre un cycle intensif à « Jazz à Tours », bénéficier d’un coaching vocal avec Patricia Ouvrard, et plus tard, en Provence, participer à un cycle d’ateliers d’improvisation naturelle avec Carla Diratz et un autre d’improvisation savante avec David Eskénazy. Je me lançais sur scène dans la région de Montluçon et jusqu’à ces dernières années, je me suis régulièrement produite sur les scènes jazz.

C’est aussi durant cette période que j’ai découvert avec émerveillement le yoga du son, autre trésor pour le corps et l’esprit et un nouvel écho dans mon cœur, à qui il « parle » comme un ami intime que l’on retrouve après des années.

La réalisation

En 2006, le retour en Provence, ma région d’origine, m’a incontestablement donné un regain d’énergie. Transmettre ayant toujours été une passion, sur les encouragements d’un ami amateur et programmateur de jazz, je crée des ateliers de chant spontané et de jazz vocal, d’abord en freelance, puis avec Jazz Convergences. Point commun entre le jazz et le chant spontané : l’improvisation y est reine. D’un point de vue très personnel, c’est aussi une douce réminiscence des « bœufs vocaux » qu’enfants, ma sœur et moi partagions avec jubilation. Je n’ai jamais oublié ces moments et j’ai toujours fait la part belle à cette expression jouissive de l’âme dans mes ateliers et dans mon approche du chant en général.

Quittant l’Éducation Nationale, j’ai pu jouir d’une plus grande disponibilité. La joie de retrouver ma région, d’où je me sentais exilée depuis longtemps, l’élan de créativité que je vivais sur scène à travers le chant, la joie de l’enseigner et la perspective d’un champ libre devant moi…

… C’est cette synergie qui m’a permis d’intensifier ma pratique du yoga. Celle-ci a littéralement « explosé » à la rencontre de Christian Tikhomiroff, grâce à qui j’ai découvert le Natha Yoga, le yoga le plus riche, le plus complet et le moins dogmatique qui soit ! Un Yoga qui allie discipline et liberté, exigence et fantaisie, un Yoga de l’émerveillement, qui rassemble toutes les parties de l’être, l’enfant et l’adulte, le penseur et l’intuitif, le physique et le mental, un Yoga qui apaise, énergise et élève… Autant d’aspects qui font écho à ma personnalité et à ma recherche. J’ai donc suivi une formation complète de professeur de Yoga avec Christian Tikhomiroff, à qui je n’exprimerai jamais assez ma gratitude.

J’ai aussi approfondi ma connaissance du Yoga du son (Nada Yoga) à travers des stages de formation avec Catherine Darbord, qui m’a enseigné le chant harmonique et la sonothérapie, Rajesh David, yogi et musicien indien, avec qui j’ai suivi un stage de Nada yoga tourné vers la musique, et Patrick Torre, qui, dans sa formation au yoga du son, a élargi le champ de mes connaissances dans le domaine de la voix et des mantra ; il m’a entre autres fait découvrir la mantrathérapie.

J’ai ouvert mon cours de Yoga en 2014 et fondé peu après le centre de La Note Epicée.

Si le Yoga en constitue la pierre angulaire, une place de choix est laissée à ma passion de toujours : la voix et le chant, de plus en plus spontané (!) Par ailleurs, j’ai tenu à y adjoindre en complément des massages et des soins énergétiques, tous dispensés par des professionnels. Notre équipe s’est constituée sur une double base de compétence et de qualités humaines, équipe que vous pourrez découvrir dans les pages qui suivent.

Et puis, la Note Épicée est un lieu de rencontre, où nous essayons de réfléchir autrement… Nous y organisons des conférences, des réunions conviviales, des cercles de paroles. Oui, je peux dire que ces activités m’épanouissent et m’apportent une satisfaction intime très intense. Je suis heureuse de partager mes connaissances, mes interrogations et tout ce qui me fait vibrer…

Yoga

Voix et chant

Sonothérapie

Musique à écouter

Matinées du bien-être