• spicynote.france@gmail.com

Tadasana, la posture de la Montagne

Tadasana, la posture de la Montagne

 

(tada = montagne, asana = posture)

Aussi évidente et belle qu’une montagne qui s’érige vers le ciel, voici Tadasana, la posture de la Montagne ! (Il existe aussi une version assise, assez différente).

Autant commencer par les fondations. La posture debout, qui nous est naturelle, est souvent malmenée : dos vouté comme si on portait tout le poids du monde sur les épaules, ventre mou et apathique, tête tombante ou contractée vers l’arrière… Toutes ces mauvaises postures sont notre propre reflet, ou plutôt celui des traces (physiques, émotionnelles, énergétiques) laissées sur nous par la vie.

Si l’expression « ventre mou » évoque le manque de vigueur et de courage, « se tenir droit (dans ses bottes) » évoque au contraire la fermeté et la détermination, une certaine dignité humaine aussi.

 

Bienfaits de Tadasana

Urdhvaretas, la verticalité

Urdhvaretas est l’une des qualités primordiales recherchées et cultivées en yoga. Urdhvaretas, la verticalité, est la force qui pousse vers le haut, telle la tige d’une plante perçant le sol pour se dresser vers la lumière du ciel. C’est la force de vie, l’énergie vitale. Les morts ne se dressent plus.

Bienfaits sur le mental et l’énergie

Tadasana est sans doute la posture la plus simple et la plus fondamentale. La pratiquer, en conscience comme toujours dans le yoga, est un gage d’équilibre, de vitalité, de stabilité. Tadasana recentre et confère le sentiment de puissance tranquille qu’évoque l’image de la montagne.

Bienfaits physiques

En outre, elle corrige les dos voutés et la posture corporelle en général. Elle redresse le dos, tonifie toute la musculature et donne de l’énergie. Comme toutes les postures où Urdhvaretas est impliquée, Tadasana combat la dégénérescence due au vieillissement naturel.

 

Technique

Tenez-vous debout, les pieds bien joints et décontractés. Si besoin est, décontractez-les en écartant, puis contractant les orteils plusieurs fois, ensuite en faisant rouler le pied depuis le bout des orteils jusqu’au talon.

Pressez les pieds dans le sol, tendez les jambes et maintenez-les fermement tendues. Les muscles des jambes sont toniques, particulièrement les cuisses (quadriceps). Bien sentir l’ancrage.

Serrez les fesses. Ce faisant, le bassin va opérer une légère rétroversion.

Installez Mulabandha : contraction de la base (périnée, mais on peut aussi contracter l’anus). Sentez que l’ancrage se renforce.

Étirez le reste du dos depuis le sommet du crâne, en veillant à bien aligner la nuque sur le prolongement du dos.

Laissez les bras s’écarter un peu du corps et prenez pour chaque main Jnana Mudra, le geste de la sagesse, où pouce et index forment une boucle. Les trois autres doigts sont unis et tendus.

Vous pouvez en un premier temps fixer un point à l’horizontale en face de vous et trouver l’équilibre parfait, en étant attentif à la qualité d’Urdhvaretas en vous.  Si vous êtes habitué, vous pouvez éventuellement passer tout de suite à l’étape suivante.

Fermez les yeux et sentez de l’intérieur. Sentez l’ancrage en bas et l’attraction vers le haut, comme si un faisceau d’énergie vous tirait par le sommet du crâne. Entre ces deux forces contraires, le lien, l’axe rendu rectiligne par le jeu même de ces deux forces, un peu comme une ficelle que l’on tire de chaque côté et qui se tend. Essayez de sentir cet axe dans votre corps, sentez que lorsque vous y êtes parfaitement aligné, vous trouvez l’immobilité, et avec elle un profond sentiment de stabilité intérieure, de calme et de satisfaction. Miracle d’Urdhvaretas. Peu à peu, ces moments s’allongeront, pour votre plus grand plaisir.

En même temps, ayez conscience de votre souffle et suivez-le le long de l’axe : visualisez-le (et essayez de le sentir tactilement) monter à chaque inspiration et descendre à chaque expiration. Le trajet va de la base au sommet du crâne à l’inspiration, en passant par la colonne vertébrale et en sens inverse à l’expiration.

Quand faire Tadasana ?

Tadasana est typiquement le genre de posture que l’on peut facilement faire n’importe où et à tout moment. Chez vous, au travail, dans la nature, chaque fois que le désir de calme, de recentrage et de régénération se fait sentir, prenez quelques minutes pour faire Tadasana. Vous ne le regretterez pas.

Toutes les postures laissent des traces dans le corps et dans le mental. Les bienfaits ressentis lors de l’exécution de la posture vont peu à peu s’installer dans la vie quotidienne. Voilà pourquoi on aime de plus en plus pratiquer.

J’ai commencé à dessein par la présentation d’une posture extrêmement simple à réaliser pour vous montrer que chaque geste compte et qu’il y a toujours plus derrière une posture corporelle, même habituelle (ou presque). J’ai aussi pensé à tous ceux qui sont curieux de découvrir le yoga. Ceci est un premier pas.

Laissez-vous guider en cliquant sur l’enregistrement ci-dessous.

 

print

4 thoughts on “Tadasana, la posture de la Montagne

HuguesPosted on  2:31 - Juin 2, 2017

Site absolument charmant au sens propre du terme.
Très clair.bien fait.
Sylvie, je te souhaite encore plus d élèves aussi fleuris et agréables que ce site qui te représente avec tte l association.Michèle HUGUES

MireillePosted on  4:23 - Juin 6, 2017

Wow ! Sylvie, l’association de tes compétences et de celles de Youri fait des merveilles !
Quel beau site !

ClairePosted on  7:11 - Juin 6, 2017

Merci Sylvie pour toutes tes précieuses explications …
Namasté

Leave a Comment