Spicy newsletter, juillet 18

Chers amis épicés,

Les cigales emplissent désormais tout l’espace sonore ! Vous les retrouverez au Mugel en pratiquant le yoga à la fraîche, dans votre chant spontané, fait de plaisir et de partage et sûrement aussi dans votre tête lors de nos matinées bien-être…

Parce que le chant spontané est une merveille à découvrir

Cela fait longtemps que je propose des ateliers de chant spontané, mais mon séjour en Grèce auprès de Christophe Boyer, qui se définit comme « éveilleur de voix », a ravivé l’envie de vous faire connaître cette pratique, si différente de ce que sont les cours de chant.

Aussi, je vous propose un atelier découverte de 3h30 au prix très, très doux de 20€ pour permettre à tout un chacun de goûter à ce chant de l’âme ! Tous les détails via le lien ci-dessous :

Start-Up Yoga en calanque pour commencer nos journées en beauté

Retrouvez Sylvie chaque matin du lundi au jeudi, de 7 heures à 8 heures sur la terrasse du restaurant du Mugel et pratiquez votre yoga matinal au son des vagues et des cigales tout en contemplant ce beau paysage ! Tous les détails via le lien ci-dessous :

Nos matinées bien-être chaque mercredi

Créées il y a exactement quatre ans, nos matinées bien-être ont connu un succès grandissant avec leur formule gagnante : une heure de yoga et deux massages de 20 mn chacun, le tout au prix record de 35€. Comme chaque été, ces matinées deviennent hebdomadaires pour satisfaire autochtones et vacanciers. Tous les détails via le lien ci-dessous :

Horaires des cours de yoga à La Note Épicée

Quelques modifications d’emploi du temps pour nos cours de yoga cet été. Trouvez ci-dessous les horaires actualisés :

Peu de places restantes pour le stage de yoga au Kerala

Nous en sommes à 9 inscriptions. Il reste trois chambres disponibles, soit en mode individuel, soit en mode couple.

Si vous êtes intéressés, il est sans doute plus prudent de vous manifester rapidement. Appelez Sylvie au 06 59 18 45 95.

Tous les détails via le lien ci-dessous :

A très bientôt !

That’s all, Folks !

print

Laissez votre message