Valérie Robinson

Valérie Robinson avec un groupe d’adolescentes
à la Journée Internationale du Yoga, en juin 2019

Valérie se présente

Ma découverte du yoga dans la pratique remonte à plusieurs années. Le yoga m’a tout d’abord permis de comprendre la puissance de la respiration et comment celle-ci pouvait être utilisée, associée à des postures, pour se ressourcer après une journée bien chargée ou à tout autre moment. Depuis, j’y ai trouvé bien d’autres vertus. Au cours de ces années j’ai pu découvrir différents styles de yoga et ma préférence va au Natha Yoga, un yoga très proche du Hatha Yoga le plus répandu, qui m’a été enseigné par mon premier professeur.

Plus récemment, étant toujours à la recherche de solutions pour améliorer le bien-être de mes élèves de collège à qui j’enseigne l’anglais, j’ai souhaité partager mon expérience et leur transmettre quelques pratiques en les adaptant à la classe. C’est ce qui m’a amenée à suivre les formations de l’association R.Y.E (Recherche sur le Yoga dans l’Education) agréée par l’Education Nationale et en complément celles de l’A.M.E (Association Méditation Enseignement).

En parallèle aux courtes pratiques de classe, un atelier hebdomadaire a été mis en place durant la pause méridienne pour les élèves intéressés, et a permis d’évoluer vers d’autres postures en position allongée qui n’étaient pas possibles en classe, et de pratiquer sur une plus longue durée.

Ce parcours m’a conduite jusqu’à Spicy Note, l’association de Sylvie, à laquelle je suis ravie d’apporter ma contribution auprès des 10-15 ans, que je connais bien.