• spicynote.france@gmail.com

Spectacle de théâtre, 16 sept 17

Spectacle offert à La Note Epicée

Pour clôturer la journée « Portes ouvertes » de La Note Epicée et pour vous donner un avant-goût des ateliers de théâtre qui commenceront bientôt dans ce lieu, Frédéric et Hélène vous offrent une lecture. En voici leur propre présentation.

 

Ma philosophie de A à B de Andy Warhol

Lecture par Hélène Devaux et Frédéric Récanzone
Production Zone&Cie
Nous sommes face à notre nouveau projet de compagnie et pour fêter dignement notre nouvelle activité sur La Ciotat au sein de la Note épicée, nous vous proposons une forme en construction de cette lecture. Nous voulons partager avec vous ce texte étonnant de Andy Warhol, afin que nous échangions sur cette écriture et notre travail.
Quelle jubilation que de lire et découvrir ce texte d’Andy Warhol, à
Un personnage fictif B (cela pourrait être n’importe qui) et A.

Le livre commence comme cela : « Dès mon réveil, j’appelle B.

B, c’est n’importe qui pour m’aider à tuer le temps.

B est n’importe qui et je suis personne. B et moi.

J’ai besoin de B parce que je ne supporte pas d’être seul. Sauf quand je dors : là, je ne supporte pas d’être avec quelqu’un. »

La relation de A à B est distante. A utilise B et B instrumente A comme une chose, un objet…

«  Tout est plus ou moins artificiel. Je ne sais pas où s’arrête l’artificiel et où commence le réel. »

Un ensemble d’anecdotes et de souvenirs racontés par A. W. Rien de très philosophique, dans ce livre, mais un fatras de pensées sérieuses et loufoques regroupées sur des thématiques : Amour, Beauté, Célébrité, Travail, Temps, Mort, Atmosphère, mais son fameux sens de la digression, l’en fait sortir constamment.

Dans ce livre drôlement écrit, qui a malgré ses thématiques, rien de très rigoureux, mais plutôt un joyeux foutraque, l’écriture y est très amusante voire étonnante.

Cela donne l’étendue poétique d’A W, une écriture distancée, sur un ton provocateur.

Nous voulons plonger dans cet écrit et l’offrir au public, afin de mettre en évidence l’irrévérence et la drolatique de ses points de vue sur l’art, mais aussi sur la société et la consommation.

Nous pouvons dire que la philosophie d’Andy Warhol dans ce livre se résume à : La vie n’est rien. Rien n’est rien. Tout est rien. Ou alors son contraire.

Venez nombreux ! Nous vous attendons…

Dès 17h30 pour le pot de La Note Epicée, devant le lieu, si la météo le permet et à 18h30 pour le spectacle.